Hôpital privé
Clairval

La fin de vie, et si on en parlait ?

Article le

Rejoignez nous pour en parler le 25 avril dans le hall d'accueil de l'Hôpital Privé Clairval de 13h à 17h ! Tous les Français ont des droits en matière de maladie et de fin de vie, qu’ils soient en capacité d’exprimer eux-mêmes leur volonté ou dans l’incapacité de le faire. Pourtant, beaucoup l’ignorent ou ne pensent pas à utiliser les outils que la loi met à leur disposition.

Fin de vie : si c’était aujourd’hui, qui connaîtrait mon avis ?

Pour donner votre avis quant à votre fin de vie, si vous n’étiez plus en mesure de l’exprimer vous-même, la loi vous offre deux outils principaux : les directives anticipées et la personne de confiance.

Les directives anticipées vous permettent d’exprimer votre volonté pour votre fin de vie par écrit. Vous pouvez y indiquer vos choix (poursuite, limitation, arrêt, refus...) quant aux traitements et actes médicaux qui vous concernent, dans le cas où vous ne seriez plus en mesure de vous exprimer.

La personne de confiance, quant à elle, est votre porte-parole si un jour vous n’êtes plus en mesure de vous exprimer par vous-même. Son rôle sera d’exprimer au mieux ce que vous
auriez souhaité vous-même.

 

Pour en savoir plus, rejoignez-nous pour en parler le 25 avril 2017 dans le hall d'accueil de l'Hôpital privé Clairval de 13h à 17h !

 

  

Article précédent

Exposition : Chourouk Hriech

L'Hôpital Privé Clairval expose 3 œuvres artistiques de Chourouk Hriech, du 14 avril au 31 octobre 2017, dans son hall d'entrée.

Article suivant

Nous avons une longueur d’avance sur les programmes des candidats

Nous vous proposons une série de 6 flash news à l’occasion de la campagne électorale afin que vous puissiez découvrir dans ce contexte, les principaux atouts...