Hôpital privé
Clairval

L'Institut des tumeurs de l'encéphale et de la moelle epinière (ITEME)

L'Institut des tumeurs de l'encéphale et de la moelle epinière (ITEME)

Dans le cadre de la prise en charge du cancer à l’Hôpital Privé Clairval, l’Institut des Tumeurs de l’Encéphale et de la Moelle Epinière (ITEME), spécialisé en neuro-oncologie a été créé par l'équipe médicale pluridisciplinaire. Il prend en charge le diagnostic et le traitement des tumeurs du cerveau.

Une équipe pluri-disciplinaire de médecins spécialistes assure en coordination la prise en charge intégrale de tout patient atteint de tumeur du cerveau, de la moelle épinière ou de la colonne vertébrale (neurochirurgiens, radiothérapeutes, oncologues, neuroradiologues, médecins nucléaires, algologues, équipe paramédicale, psychologue, assistante sociale…).

Un équipement de haute technologie permet le diagnostic et le suivi : ScannerIRM, scintigraphiePET scan (scanner à émission de positons) et Scan per-opératoire. L’équipement permet d’opérer dans les meilleures conditions les tumeurs du cerveau : microscopes, systèmes de neuronavigation, bistouris à ultra-sons électrophysiologie et prochainement scanner de salle d’opération. L’équipe Neurochirurgicale maitrise les techniques les plus pointues comme la chirurgie éveillée, la radiochirurgie stéréotaxique.

L’établissement compte 110 lits de neurochirurgie répartis sur 3 services avec une équipe paramédicale dédiée à cette activité.

Le service de Chimiothérapie est un des plus modernes de France conçu par l’équipe médicale pour assurer aux patients sécurité et confort.

Le service de Radiothérapie est équipé d’accélérateurs linéaires de dernière génération. Afin d’assurer toujours les traitements les plus adaptés à chaque cas, l’établissement possède un Cyberknife MLC.

La prise en charge de la douleur est une de nos principales préoccupations. Elle est médicale mais fait aussi appel à la Neurochirurgie fonctionnelle (Chirurgie de la douleur, implantation de pompe, stimulation de la moelle épinière,…).

Pour un meilleur confort des patients l’Institut développe aussi les soins de support (consultation d’annonce, consultation de consolidation, hospitalisation à domicile, kinésithérapie, orthophonie…).

Lien utile : Société Française de neurochirurgie : www.neurochirurgie.fr

 
 

La prise en charge de la douleur au sein de l'ITEME

Quel que soit sa cause et son intensité, prévenir et traiter la douleur sont des priorités tout au long de la maladie.

Souvent la douleur est vécue comme un signe de gravité, pourtant ce n’est pas toujours le cas. Certains cancers ne provoquent pas de douleur, même à un stade avancé de la maladie. A l’inverse, des douleurs persistent parfois alors que le cancer est considéré comme guéri.

La douleur est une sensation à la fois physique et émotionnelle. C’est une expérience personnelle : chacun ressent et réagit différemment face à la douleur.

Les douleurs peuvent être liées à la tumeur : mécaniques, inflammatoires ou neuropathiques. Les douleurs peuvent être provoquées par les traitements du cancer : chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie…

Avant de commencer votre traitement, informez votre médecin ou l’équipe soignante de vos éventuelles douleurs et ce tout au long de votre maladie, dès que vous avez mal, afin de la traiter le plus tôt possible.

Soulager la douleur par les médicaments

Les antalgiques sont les médicaments les plus utilisés pour traiter la douleur. Il existe trois paliers permettant de classer les antalgiques des moins puissants aux plus puissants. Le choix dépend donc en partie de l’intensité de la douleur. Chaque personne réagit différemment aux antalgiques. Le choix d’un traitement est défini au cas par cas, de manière individuelle et d’un commun accord entre vous et votre médecin. Soulager la douleur par les traitements du cancer :

  • La chirurgie : chirurgie pour libérer un organe comprimé par la tumeur, consolider un os, réparer une fracture…
  • La radiothérapie : les rayons ont un effet antidouleur et anti inflammatoire propre. De même, ils peuvent agir en réduisant la taille de la tumeur. L’effet antidouleur n’est pas immédiat. Les douleurs peuvent même s’accentuer dans un premier temps avant de diminuer. Dans ce cas, le traitement médical peut être augmenté. Le délai pour obtenir l’effet maximal peut être de 4 à 6 semaines.
  • La chimiothérapie, l’hormonothérapie… : action directe sur la tumeur pouvant permettre un soulagement des douleurs.

Limiter les douleurs liées aux soins et actes médicaux

Des moyens simples existent pour que les soins et examens médicaux nécessaires au diagnostic ou au traitement du cancer ne soient pas des sources supplémentaires de douleur. Le fait de ne pas souffrir inutilement pendant un acte de soins est aussi important pour vous, que pour le professionnel qui réalise l’acte. En effet, plus vous êtes détendu et en confiance, plus l’acte est facile à réaliser. Si vous avez reçu un traitement préventif lors des soins précédents, n’hésitez pas à préciser à l’équipe médicale s’il a été suffisant ou non. Elle pourra ainsi, pour les soins futurs, adapter les moyens mis en œuvre à vos besoins.

Il existe différentes moyens spécialisés dans le traitement de la douleur liée au cancer. Nous travaillons ensemble pour vous offrir les meilleurs soins et améliorer votre prise en charge et votre qualité de vie. La lutte contre la douleur est une des composantes des soins de support : ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, parallèlement aux traitements spécifiques contre la maladie. Ils ont pour objectif de soigner les symptômes, et soulager les conséquences psychiques de la maladie et des traitements. Une relation d’écoute, d’attention et de dialogue entre patients et soignants fait partie de la prise en charge de la douleur et contribue à la soulager. La continuité du suivi avec votre médecin traitant doit s’établir.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin et de l’équipe soignante.

 

Que sont les soins de support ?

La maladie a des répercussions sur la vie quotidienne, sociale et professionnelle. Les soins de support désignent « l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie conjointement aux traitements spécifiques (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie) lorsqu’il y en a ». Leur but est d’améliorer la qualité de vie des personnes malades. Ils s’appliquent dès le diagnostic, pendant les traitements, mais aussi après la maladie s’il y a des séquelles.

Quelle est leur place dans le parcours de soins ? 

Le déploiement du premier plan cancer a amélioré l’organisation et la coordination des soins, à l’hôpital et à domicile. Aujourd’hui, les soins oncologiques de support sont reconnus comme faisant partie intégrante à la cancérologie.
 
Le patient est pris en charge de façon personnalisée, dans sa globalité en prenant en compte son antériorité, son environnement… Le traitement de la tumeur, du cancer, est tout aussi important que la gestion des symptômes, des conséquences physiques, psycho-sociales et professionnelles et ce, dès le début de la maladie.

La consultation :

Un temps d’échange infirmier, un moment privilégié pour orienter vers les soins de support. Vous pouvez rencontrer à tout moment une infirmière pour :

  • parler de la maladie,
  • répondre aux questions que vous vous posez,
  • écouter vos préoccupations et celles de votre entourage.

Cette consultation est accessible :

  • dès la consultation médicale d’annonce,
  • à tous les stades de votre parcours thérapeutique.

Elle permettra de mieux vous accompagner et de vous orienter en fonction de vos besoins vers un ou des membres de l’équipe de soins de support.

Les soins de support : 

Pendant votre maladie et lors de ses suites, les soins de support répondent à des besoins qui concernent principalement :

  • Le soutien psychologique
  • L’accompagnement social
  • La douleur
  • La fatigue
  • Les problèmes nutritionnels
  • Les soins d’esthétique
  • La réadaptation fonctionnelle
  • et plus généralement votre accompagnement.

 
En pratique, à l’Hôpital Privé Clairval, de nombreux professionnels interviennent au sein même de l’établissement :

  • Un psychologue
  • Une assistante sociale
  • Des Médecins et Infirmiers référents dans la prise en charge de la douleur et l’accompagnement des patients
  • Une diététicienne
  • Des kinésithérapeutes
  • Un Médecin et une Infirmière référente tabacologue-addictologue.

 
L’association de professionnels de cancérologie de l’Hôpital Privé Clairval, Onco-partage, propose gratuitement :

  • Des soins esthétiques
  • Des ateliers diététiques
  • Des séances de sophrologie et de relaxation
  • L’aide de bénévoles.

 
Vous pouvez rencontrer en fonction de votre situation si vous le souhaitez, ces professionnels spécialisés à tout moment de votre parcours de soins.

Pour en savoir plus : www.onco-partage.fr

 

CONTACTER L'ITEME

les praticiens

  • BOURRIERES Catherine
    BOURRIERES Catherine MEDECIN GENERALISTE Cancérologie Soins Palliatifs
    Hôpital privé Clairval 317 boulevard du Redon
    13009 Marseille
    Itinéraire Tél : +33 4 96 19 62 30
  • CARUSO Giuseppe
    CARUSO Giuseppe NEUROCHIRURGIEN
    Hôpital privé Clairval (Centre Médical Clairval) 317 boulevard du Redon
    13273 Marseille Cedex 09
    Itinéraire Tél : +33 4 91 17 11 55
    Dr. CARUSO Giuseppe - SALON DE PROVENCE 114 avenue Paul Bourret
    13300 SALON DE PROVENCE
    Itinéraire Tél : +33 4 90 17 25 86
  • COMBAZ Xavier
    COMBAZ Xavier RADIOLOGUE Radiologie vasculaire interventionnelle
    Hôpital privé Clairval 317 boulevard du Redon
    13009 Marseille
    Itinéraire Tél : +33 4 91 17 16 86
  • DELSANTI Christine
    DELSANTI Christine NEUROCHIRURGIEN
    Hôpital privé Clairval (Centre Médical Clairval) 317 boulevard du Redon
    13273 Marseille Cedex 09
    Itinéraire Tél : +33 4 91 17 14 51
  • FOA Cyril
    FOA Cyril ONCOLOGUE MEDICAL
    Hôpital privé Clairval 317 boulevard du Redon
    13009 Marseille
    Itinéraire Tél : +33 4 91 17 15 26
  • GRAZIANI Noël
    GRAZIANI Noël NEUROCHIRURGIEN
    Hôpital privé Clairval (Centre Médical Clairval) 317 boulevard du Redon
    13273 Marseille Cedex 09
    Itinéraire Tél : +33 4 88 15 00 36
  • LEVRIER Olivier
    LEVRIER Olivier RADIOLOGUE Radiologie vasculaire interventionnelle
    Hôpital privé Clairval 317 boulevard du Redon
    13009 Marseille
    Itinéraire Tél : +33 4 91 17 16 86
  • VINCENTELLI Ange-François
    VINCENTELLI Ange-François NEUROCHIRURGIEN
    Hôpital privé Clairval (Centre Médical Clairval) 317 boulevard du Redon
    13273 Marseille Cedex 09
    Itinéraire Tél : +33 4 91 17 11 55
    CLINIQUE VIGNOLI 114 PAUL BOURRET
    13300 SALON DE PROVENCE
    Itinéraire